Les revenus tirés des jeux de poker sont imposables selon le Conseil d’Etat. En effet, dans sa décision du 21 juin 2018 (n°412124), il a rejeté le pourvoi introduit par un joueur de poker, le condamnant alors à payer une cotisation supplémentaire d’impôt sur le revenu ainsi que des pénalités et intérêts.

La Cour a estimé qu’ « un joueur peut parvenir, grâce à l’expérience, la compétence et l’analyse de la psychologie de ses adversaires, à maîtriser le caractère aléatoire du résultat et à accroître de façon sensible sa probabilité de percevoir des gains importants » de sorte que le jeu, quand bien même qualifié de « jeu de hasard », est considérée comme une activité lucrative dont les revenus sont assimilés à des bénéfices non commerciaux au sens des dispositions de l’article 92 du code général des impôts.

Le caractère habituel de la pratique et les revenus conséquent que l’on en tire sont autant d’indices permettant une qualification des gains en revenus imposables. En l’espèce, le demandeur exerçait exclusivement cette activité et en tirait des revenus plus que confortables!

Que les joueurs habitués du poker en prenne bonne note : si vos gains sont substantiels et votre activités régulière, attendez-vous à être imposé au titre de l’impôt sur le revenu.